Bonne nouvelle ! Les coffrets des fêtes sont sortis !

Interview d'Audrey, la cofondatrice, face aux intolérances alimentaires de son petit garçon

L’histoire des Ateliers de la Veggisserie a pris forme suite au vécu familial.

En effet, Audrey et leur fils sont tous deux intolérants aux protéines de lait vache ainsi qu’allergique au lupin et aux arachides pour le jeune garçon.

Audrey a souhaité, lors d’une interview, partager son expérience sur le sujet.

Audrey & Hugo

Quand et comment les intolérances et allergies ont-elles été diagnostiquées ?

Cela a été diagnostiqué vers ses 8 mois. Après avoir changé plusieurs fois de lait de sa naissance à ses 3 mois, notre fils a eu de plus en plus de difficultés au niveau intestinal, un manque d’appétit, des crises d’asthme et de l‘eczéma jusqu’à cet après-midi où il a eu du sang dans ses selles. J’ai eu très peur et pris rendez-vous chez un autre pédiatre allergologue. Dans son cabinet il a pris le temps de m’écouter, et a prescrit toute une batterie de tests qui ont enfin posé le diagnostic. Intolérance aux protéines de lait de vache et allergie vitale au lupin et à la cacahuète. Le médecin m’informe de la vigilance à avoir pour les deux ingrédients allergisants : le baiser mortel existe pour votre fils.

Quels sont les allergènes courants ?

N’importe quel aliment peut déclencher une réaction allergique, mais les plus courants sont :

  • les arachides,
  • les noix,
  • les œufs,
  • les fruits de mer,
  • le poisson,
  • le lait,
  • le soja,
  • le blé.

Quels sont les signes de réaction allergique aux aliments?

Une réaction allergique peut toucher diverses parties du corps. Les symptômes incluent :

  • des démangeaisons dans la bouche et la gorge à la consommation de certains aliments,
  • une urticaire (des bosses rougeâtres sur la peau, qui provoquent des démangeaisons),
  • des maux d’estomac (diarrhée, crampes, nausées, vomissements),
  • une enflure du visage ou de la langue,
  • de la difficulté à respirer.

Quand on a cette liste en tête, on peut vite devenir angoissé sur ce que son enfant consomme. 

Quelles ont été les actions à mettre en place?

Un changement de lait pour un lait très pur commandé en pharmacie et l’éviction totale des produits laitiers mais aussi des produits carnés comme le bœuf et le veau avec lequel il réagissait. Ce régime a été complété avec un traitement de fond pour l‘asthme et une trousse d’urgence à emporter à avoir près de nous en permanence.

Aujourd’hui après avoir tenté la réintroduction des produits laitiers (et non des deux produits allergisant car son taux de réaction est trop élevé), nous avons toujours un régime d’éviction totale.

Audrey et son petit garçon

Comment procèdes-tu dans la vie de tous les jours ?

Avec Timothée, nous avons toujours cuisiné en mangeant des produits frais acheté sur le marché, en grande surface et pour certains produits en magasins Bio. Avec les intolérances et les allergies d’Hugo j‘ai continué à cuisiner mais je scrute les étiquettes avant d’acheter de nouveaux produits. L’avantage c’est qu’à force on connaît les produits que l’on peut manger. A la cantine, peu de collectivités fournissent des repas sans allergènes surement de peur d’être attaqués en justice en cas de réaction. Aussi Hugo apporte donc son panier repas (déjeuner, goûter, ect …) à l’école grâce au PAI que lui a fait son pédiatre ainsi que ses goûters. On se balade toujours avec notre sac comprenant trousse de secours et provisions ...

 

Quelles sont tes difficultés ?

Au diagnostic, la culpabilité : chercher une explication. Qu’ai-je fait en tant que mère pour que mon enfant soit atteint par ses allergies.

La plus grosse difficulté est sûrement de dire non à son fils devant un paquet de chocolat ou de biscuit qui lui fait terriblement envie. En tant que maman on a envie qu’il ne soit pas vu différemment des autres sous prétexte que son alimentation doit attirer l’attention. J’essaie de prendre les devants en prenant connaissance des menus de l‘école à l’avance pour lui faire quasiment le même repas que ses camarades dans sa version. Mais aussi d’anticiper des fêtes ou des anniversaires pour avoir à lui offrir quelque chose en même temps que ses copains. Dans ces difficultés il y a des avantages qui se créer. En effet, il y a encore 5 ans les produits alimentaires « sans » étaient quasi inexistants. Aujourd’hui, on retrouve un large choix de produits qui sont de plus en plus gourmands avec aussi des produits plus sains pour la santé.

Il faut aussi « éduquer » son entourage, expliquer les allergènes  car beaucoup de personnes pensent qu’un peu de ceci ou de cela ou juste 1gramme ce n’est pas grave.

L’allergie alimentaire implique de l‘organisation au quotidien, anticiper et contrôler.

Quel comportement a Hugo par rapport à ses allergies ?

A 5ans je le trouve très mature sur le sujet. Il aura du mal à manger quelque chose qui lui ai inconnu sans qu’on le rassure sur sa composition. Bien sûr, il y a des moments où la situation l‘attriste comme un bonbon donné par la maitresse qui n’a pu lui être donné car celui-ci contenait du lait. C’est à ce moment-là que notre rôle est de trouver des alternatives pour y remédier et redonner le sourire à nos chères têtes blondes. Cela peut amener à des situations cocasses comme ce soir des vacances de Noël où à la sortie des classes Hugo est sorti avec un père noël en chocolat au lait. Mon cœur s’est mis à pleurer intérieurement en lui apprenant qu’il ne pourrai pas y goûter ni une ni deux nous avons sauté dans la voiture à la conquête d’un père noël trouvé après avoir fait tous les magasins de la ville.

Si vous aviez un conseil à donner ?

Il faut s’écouter et accompagner son enfant et les personnes qui l‘entourent.

 

 

Et vous, avez-vous des intolérances alimentaires ? Saviez-vous tout cela ? Exprimez-vous en commentaire.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,